Pages

dimanche 21 février 2010

Engrenage Infernal et Conséquences ...





































Besoin  Envie  du moment : inspirée par Frédérique Morel , une double page de Scrap Thérapie afin de coucher sur le papier émotions & ressenti, et tenter si ce n'est d'être comprise, d'être au moins entendue...
( Pour la lecture , un click sur la photo ! )

47 commentaires:

Laure a dit…

Ton témoignage est poignant et terrifiant... J'en ai la chair de poule...
Coïncidence..., nous parlions hier soir à la maison du choix du sport pour nos enfants et de la contrainte des compétitions... Tu me confortes sur ma position...
Si tu as besoin, tu as mon téléphone...
Enorme Bisous

fanny22 a dit…

Les mots me manquent ma belle!!!!
Ton témoignage est bouleversant et je comprends à quel point tu souffres...
Je te mail...
Très gros bisous
Fanny

massilia a dit…

Je comprends parfaitement ta situation.. et le fait qu'une passion puisse briser une famille!
Ce que tu racontes m'a vraiment touchée.. je sais à quel point c'est dur! Alors courage ma belle, même si c'est dur de toujours faire face.
Pleins de bisous!!

paillette a dit…

c'est boulversant...
je ne peux te souhaiter bon courage...
les mots me manque...

natalia a dit…

ton témoignage me donne la chair de poule, les mots me manquent aussi...j'ai connu cette situation petite avec ma soeur et la gymnastique de haut niveau...je comprend tes souffrances...je suis là si tu as besoin.
Bon courage

Laezy a dit…

whaaa, ça m'en bouche un coin!! comment fais-tu pour rester dans une telle ambience, quelle vie!!!tu dois drolement les aimer pour réussir a faire face a une telle situation! bon courage!!!!........

mecbasb a dit…

j'espère au moins qu'ils ont lu, qu'ils ont entendu, qu'ils ont compris....
Quel témoignage poignant et bouleversant... je n'ai pas les mots ... mais que tu as bien fait de l'écrire, d'avoir pu exprimer ta souffrance, tes inquiétudes... sur cette double page magnifique et tellement émouvante....
je te souhaite de pouvoir faire entendre cette souffrance aux tiens et de pouvoir retrouver ensemble la vie en famille.....
énormes bisous de réconfort N'hésites pas ...
Magali

soleane a dit…

je n'ai pas les mots non plus, mais ton témoignage m'a énormément touché et bouleversé aussi !!!
je suis de tout coeur avec toi et j'espère que tes hommes comprendront la situation, et que tu retrouveras vite une vie de famille "normale" pour ton bien être mais pour celui de ton fils également
je t'embrasse très fort

guillaume a dit…

je ne sais même pas quoi dire... ton témoignage est... si fort !
ca doit petre très difficile au jour le jour, surtout si personne ne t'entend...
courage...

Mary a dit…

Je ne sais que dire... Comme je te comprends ! Tu as écrit ce journaling avec tellement d'émotion et de "rage" ! J'en suis toute secouée. J'espère sincèrement que ta famille réussira à trouver un équilibre au milieu de ces compétions...
Gros bisous

laetitia a dit…

côté scrap, une page superbe dans l'esthétique et le choix des couleurs et photos...
côté texte, je suis bouleversée de lire ces mots... Avec mon dh, on se pose cette question des activités des enfants... on a demandé à notre aînée ce quelle voulait faire comme sport, elle a choisi... peinture sur soie!! :o)
Je te souhaite bien du courage et j'espère de tout cleur que ton dh voit comme tu l'aimes...

Anonyme a dit…

Superbe page, superbe témoignage, je ne m'attendais pas du tout à découvrir cela en commençant la lecture de ta page. Ce qui la rend la plus bouleversante est, à mes yeux, le solitude à laquelle tu dois faire face, cette impression que personne ne t'entend. J'espère sincèrement que cette page provoquera une réaction positive, je suis sincèrement avec toi en pensées!!!
Bizzzzzzzzzz
Scrapgirl

calissone a dit…

Ton scrap est magnifique, tes images touchent autant que tes textes...
Le plus triste dans ton histoire ce n'est pas le roller, car au fond on sait bien que les enfants vont partir pour vivre leur vie même si ce n'est pas au moment où on l'aurait souhaité, même si on s'inquière pour eux....
Non, ce qui est très dur c'est quand l'autre choisit une autre passion que notre histoire d'amour, notre rêve de famille unie.
Plein de compassion et beaucoup de courage...

marie a dit…

Quel courage tu as de mettre sa souffrance à nue...
Ton témoignage me laisse sans voix, comme tu dois les aimer pour supporter tout ce poids qui rythme ta vie.
Bon courage et tu le sais je suis fan de ton scrap!

Nat a dit…

Oh je ne m'attendais pas à lire ça ! Tout simplement, car je trouve tes deux pages magnifiques, mais elle renferme un douloureux message, qui j'espère sera entendu ! Ce fut d'ailleurs dur de te lire et d'imaginer ce que tu vis ! J'espère que la situation va s'améliorer et en attendant je t'envoie du courage ! Pensées !

memelle a dit…

ohhhhhhhhhhh cécile, je suis toute bouleversée par tes textes !!!

Donne moi le num de ton DH!!!!!
Tu as tout dis , ton DH fait ça pour lui malheuresement, pas pout ton fils, il faut trouver une petite copine à ton fils ...

tu peux me mailer si tu veux ...

bizzzzzzzzzzzzzzzzzz

Marie-Pierre a dit…

Il est terrible le revers de la médaille ! quels sacrifices pour toute ta petite famille et quelle épreuve pour toi. Ces enfants trop jeunes qui passent plus de temps dans des entraînements sans fin qu'avec leurs petits camarades à jouer à des jeux de leur âge ont toujours heurté ma sensibilité de maman. Tu as l'air tellement seule devant cette situation... J'espère au moins que le fait d'avoir fait cette page magnifique, avec des mots si forts aura au moins mis un peu du baume sur ton coeur.
Bises

Clochette a dit…

Je pense que tu as touché énormément de scrappeuses par ton texte, que beaucoup ont été émues comme moi, mais j'espère sincèrement que les principaux acteurs de ce roman auront su lire tes textes et que tes mots les auront touché à leur tour et que tout ça changera enfin ...je te souhaite énormément de courage !!!

Scrap-trotteuse a dit…

Ton témoignage est très émouvant, j'espère que vous arriverez à vous comprendre ton mari et toi car cela fait vraiment de la peine car tous les deux vous ne voulez pourtant que le bien de votre enfant j'imagine...courage!!! et ne te laisse pas faire!!! bises

céline de noisy a dit…

OUch, très dur à lire tant tes émotions sont là, je comprends, ici la situation n'est pas si bouchée, et la santé et l'école passe avant le reste...

Bises, et courage.

Céline

Stéphanie a dit…

Texte très émouvant et très belle page !!!
je ne sais que dire !!

Titania a dit…

Je pense que les copine ont tout dit. Je suis boulversée. Je ne peux que t'envoyer que quelques mots de réconfort, si peu mais sincères.
Je t'embrasse.

petitefleur a dit…

C'est plus que touchant c'est bouleversant, je ne peux comprendre ta souffrance au quotidien et j'espère que vous trouverez une solution qui permettra à chacun de s'épanouir..En tout cas tu as beaucoup de mérite et tu l'as parfaitement retranscrit, j'espère que cette scrap-thérapie t'a fait du bien!
Soit dit en passant, ta àge est très belle esthétiquement parlant aussi.
Gros bisous!

marlou.m a dit…

Un texte devant lequel on ne peut pas rester de marbre.
Il est émouvant et touchant surtout quand on sait que cela fait des années que ça dure.
Malgré le ras-le-bol, on voit aussi tout l'amour que tu portes à ta famille et peut-être si l'un d'eux lis ce texte, il comprendra le dilemme face auquel tu trouves et que les choses pourront évoluer.
En tout cas, c'est tout ce que je te souhaite.
Courage

cecile54 a dit…

soit patiente ,ton fils arrive à l'adolésence il risque de changer !et d'envoyer pére et entraineurs ballader !
profite des 2 autres faites vous des sorties à 3 .
bises

Genmanou a dit…

Oh la la la la .... !
C'est terrible, et je compatis de tout coeur...
Tant que ton fils n'aura pas réagi et rué dans les brancards, la situation sera bloquée....
Ta page est ABSOLUMENT superbe, bien sûr... mais ça n'est pas une consolation...
Bises bien affectueuses.
Gen.

Anonyme a dit…

belles pages! rien ne dit que le fils ne s'épanouit pas dans le sport autant que la maman dans le scrap....

Anonyme a dit…

Je ne me doutais que cette page magnifique cachait un message aussi triste ... Moi aussi, je me demandais si ton mari et ton fils avait vu ta page ...
C'est "ta bouteille à la mer" que tu jettes ...
C'est aussi, une message d'amour que tu veux leur donner ...
mais aussi, une immense tristesse et lassitude.
bon courage
Célia

Fati a dit…

Euhhhhhhh ! je suis bloquée là ... je ne sais pas quoi te dire ...je suis boulversée ...
Je te mail ce soir ...
Bisouxx ma belle !

michele a dit…

je ne trouve pas mes mots ma Lucienne !!!

je suis touchée, attérée, triste ... trop de choses à la fois ... je comprends ton sentiment d'impuissance, et de dépassement ... que se passera t il si un jour tout cela se termine mal ?
j'espère que ça ne sera jamais loe cas !!!
biz

redlaet a dit…

Que d'émotions et de sentiments dans ce textes. Je suis moi aussi très touchée par ce que viens de lire. La vie n'est décidément pas facile. Je t'embrasse

perritan a dit…

que dire ......qu'entre mamans on se comprend ....je te souhaite beaucoup de courage ....continue d'apporter tout ton amour à ton loulou sans passer à côté des deux autres...les jours meilleurs arriveront
bises

RAMASYL a dit…

splendide! c'est d'une telle douceur et d'une telle émotion....! chapeau pour l'avoir mis en mots! chapeau pour le courage!
bizbizzzzz

Anonyme a dit…

Cette double page est poignante et j'espère vivement que ton appel au secours portera ses fruits auprès de tes proches... La scrap téharpie existe, je l'ai déjà pratiquée... Bon courage
Véro Scrapouille

Stef SEM a dit…

Quelle page !!!
Quelle témoignage !!!
Des bisous doux !!!

Anonyme a dit…

quels témoignages!
le scrap n'est-il pas le faît d'avoir beaucoup de temps libre...
c'est ce que je dis à ma femme, qui, elle aussi se dit débordée le mercredi ou le soir, après les cours...et aussi d'une certaine aisance financière !!! alors, merde! le mari finit à 8 h. peut-être qu'il fait de la dentelle, lui ??? un peu de réflexion les gonzès...
un autre mari bafoué

vally a dit…

Ton témoignage est plus que poignant ! J'espére seulement que tes proches l'entendront et ce le plus rapidement possible , avant qu'il ne soit trop tard pour vous 5!
Bises.
Vally

Binka a dit…

j'etais loin de penser le roller aussi prenant.
Ton journaling est ecrit d'une façon tellement poignante... Je peux que vous embrasser de loin. Pleins de courage à tous.

mylen a dit…

J'aime beaucoup cette double page... mais le message en est vraiment émouvant...
Tel est le problème de la pratique des sports à haut niveau...

Je vous souhaite bon courage et j'espère surtout que ton fils continuera à le faire PAR PLAISIR et qu'il saura dire 'stop' quand il en aura assez et que vous saurez retrouver une vie de famille plus sereine....

Bises, contente de t'avoir rencontrée... tu as mon soutien et si jamais tu veux papoter par mp, n'hésite pas :)

Quant au mari bafoué... je crois qu'il amalgame trop de choses... dommage le message était pourtant clair...

Maïna a dit…

Je découvre ton blog et cette page, comme toutes les autres, est superbe !

Vavie a dit…

Pour avoir vécu l'enfer des entraînements intensifs (mes filles ont fait 15 ans de patinage artistique en compétition) je connais ce que tu vis ; la seule différence était que nous nous partagions les allez retour (5 par semaine...) avec mon époux - cela a cessé le jour où elles même ont dit STOP et nous avons retrouvé une harmonie familiale et un rythme de vie qui nous ressemblaient plus. Il nous reste les bons moments vécus dans une ambiance "club (de sport)", les souvenirs des déplacements en Province (courts mais sympa) et malgré tout un certain malaise quant à ce que les filles ont pu "subir" même si elles étaient partantes chaque année pour une nouvelle saison d'entrainement (non stop également dans l'année sauf l'été). Elles en sont ressorties pour l'une très forte mentalement, pour la plus jeune très abimée par les brimades des entraîneurs et "l'ombre" de son ainée. Attention à ton fils, attention au sport qui abime le corps (les micro-traumatismes en période de croissance sont sources de gros problèmes à l'âge adulte). Je te souhaite énormément de force et courage pour dire STOP si ton instinct de mère te guide vers ce choix. Ton journaling est boulversant.

val a dit…

j'ai été très touchée par ton texte
j'espère que vous arriverez, toi et tes deux autres enfants, à retrouver la place que vous méritez au sein de votre famille

Anonyme a dit…

mince alors, que dire de plus qu'il ne soit dit. J'ai encore les larmes aux yeux en écrivant ce post. Tes mots, ton chagrin, ta souffrance pour toi mais surtout pour ton enfant me vont droit au coeur.
C'est impensable de faire subir ça à un enfant et ces pontes du sport devraient tous lirent ton témoignage, celui d'une maman tellement malheureuse de voir la vie de son enfant passer à côté de choses essentielles autres que le sport.
Je suis bouleversée Cécile et mon coeur de maman saigne avec toi de ce désespoir que tu mets dans ton écriture.
courage ma belle pense à tes autres enfants pour tenir le coup et t'aider à supporter les moments difficiles.
je t'embrasse très fort
MAGDA

RISKA a dit…

Je n'étais pas encore passée par ici, mais je t'avais laissé un mot sur Facebook concernant cette page magnifique !
Depuis, je ne cesse de penser à toi ! Pourquoi ne m'en as-tu pas parlé lors de ma venue !?
J'ai un fils qui fait du sport de haut niveau (champion du monde de karaté..) et je sais qu'il faut bcp de sacrifices ! mais je sais aussi que le coeur d'une Maman bat et tremble pour les siens.
Je pense très fort à toi et t'embrasse..
PS : Quant au message du mari bafoué, je pense qu'il n'a rien compris et qu'il a encore bcp de chemin à faire pour y arriver ! D'ailleurs, il a préféré rester anonyme ! ça veut tout dire !! pas fier l'homme !

Loélie a dit…

c'est extrêmement touchant et je te souhaite beaucoup de courage pour endurer tout ça.

Muriel a dit…

Oh tes deux pages sont absolument magnifiques... Le journaling est prenant, si bien écrit... C'est beau ! Je te souhaite d'être entendue, toi et certainement tes deux autres enfants. Ca ne doit pas être évident pour eux non plus. Bon courage et je souhaite vraiment pour vous que la situation s'améliore.
Je pense bien à toi.

Anonyme a dit…

7 ans. Comment peux tu continuer encore? je n'ai qu'un mot : félicitations. tu es courageuse et aimante, mais où es tu dans tout ça? le sport, s'il est pratiqué comme loisirs est bénéfique..dans ton cas, vous en êtes victimes; n'y a t'il pas de compromis à faire pour que tout le monde s'y retrouve???